• Front Populaire
    La station botanique

    Ratp

    Dans le cadre du prolongement de la ligne 12, la RATP fait appel à l’ateliergh pour participer à une consultation dont l’objectif est de concevoir une intervention artistique qui sera à créer à l’intérieur de la station Front Populaire, en accompagnement de l’œuvre architecturale.

    Dans le cadre du prolongement de la ligne 12, la RATP fait appel à l’ateliergh pour participer à une consultation dont l’objectif est de concevoir une intervention artistique qui sera à créer à l’intérieur de la station Front Populaire, en accompagnement de l’œuvre architecturale.

    Cette intervention devra s’appuyer sur deux thèmes d’inspirations :
    • L’une s’inspirant du thème végétal rappelant l’environnement de surface dans lequel existe un projet de jardin avec pour objectif d’accompagner le voyageur tout au long de son périple dans l’enceinte de la station.
    • L’autre reposant sur un ancrage territorial et patrimonial, à savoir l’histoire des stations type Nord-Sud, particulièrement sur la ligne 12 avec pour objectif de créer un rapport d’intimité avec le voyageur.
    La réponse pourra porter sur un seul des 2 thèmes ou les mêler en référence aux signes patrimoniaux communs.

    La station Front Populaire : Une station botanique à la croisée des sciences du vivant et de la culture.

    La charte graphique de la station « Front Populaire », bien plus qu’un habillage, doit être comprise comme un LANGAGE UNIVERSEL qui permet :
    1. de COMMUNIQUER de manière sensible avec les voyageurs.
    2. de FAIRE VIVRE une expérience exotique pour casser les routines du quotidien.
    3. de SENSIBILISER sur la fragilité de notre écosystème.
    4. de MAINTENIR LE LIEN avec les habitants du quartier et les étudiants qui bientôt l’investiront.

    Figuier, Ficus religiosa, ce ficus sous lequel Bouddha aurait atteint l’éveil, bananiers, liane, caoutchouc, plantes de tous genres, … Cette jungle s’épanouit à Paris, sous la grande serre de la station « Font Populaire ». Au sein de cet écosystème urbain vivent des plantes, des hommes, des animaux.

    Ce décor bucolique invite le voyageur à la contemplation, à la « vacance » dirait Léon Blum, figure politique du Front Populaire… En effet, la station devient un espace de villégiature, propice à l’émerveillement et à la détente. Le voyage du quotidien se transforme en une exploration exotique.

    Grâce à sa signature visuelle inspirée du monde botanique, la station Front Populaire n’est plus appréhendée uniquement comme une « machine à circuler ». Elle devient un belvédère, un vivier culturel, un observatoire ornithologique qui permet aux voyageurs de contempler l’agitation des flux et d’éprouver la biodiversité végétale dans son abondance et sa rareté.

    À l’image de cette végétation qui orne la station, le voyageur est invité à faire une pause, à prendre racine pour contempler une nature imaginaire où cohabitent des plantes et des espèces des quatre coins du monde. La poésie inhérente à cette station botanique soulage l’attente du voyageur qui peut, grâce à ces artifices, se projeter dans un ailleurs fantasmagorique.

    La variété florale évoque aussi la richesse humaine, la diversité culturelle qui peuple ce quartier cosmopolite de Saint Denis – Aubervilliers. Des plantes africaines cohabitent avec des plantes d’Asie, d’Amazonie… D’étranges espèces animales nous transportent vers d’autres horizons, nous font voyager sur d’autres continents…

    Enfin, cette station est un moyen de sensibiliser un large public à la fragilité de notre écosystème et aux enjeux actuels de sa préservation. Ici, toutes les sciences du vivant sont mobilisées (anthropologie, botanique, sciences de la Terre, paléontologie, éthologie, …). Cette station, à l’image des flux qui s’entremêlent, hybride les points de vue sur la connaissance du monde et se joue des frontières culturelles…

    Une station culturelle construite autour des trois savoirs. La scénographie visuelle de cette station suscite de l’émerveillement et crée de la surprise pour lutter contre la morosité ambiante dont souffrent les lieux de transit.

    Objectif : faire vivre aux voyageurs des expériences extraordinaires qui se structurent autour des trois savoirs :

    > Le savoir (la connaissance) : Cette station donne accès à des savoirs c’est-à-dire à des connaissances savantes qui pourraient nous être rapportées par un comité d’experts composé de spécialistes des sciences du vivant et des sciences humaines. Les éléments qui composent la charte graphique pourraient être sélectionnés en concertation avec ce comité. Cette collaboration scientifique est aussi une manière d’impliquer les universitaires qui fréquenteront quotidiennement la station.

    > Le savoir-faire (les outils) : Des outils numériques sont mis à disposition des voyageurs pour qu’ils puissent augmenter l’expérience sensible que procure le cheminement en station. Nous pourrions par exemple construire une application en réalité augmentée pour SmartPhone. Ces outils permettent aux voyageurs d’interagir avec cet environnement ambiant.

    > Le savoir-vivre (la culture) : Enfin, cette station met en scène la (bio)diversité culturelle qui caractérise ce quartier cosmopolite et populaire. Ce langage graphique repose sur des valeurs universelles : la Nature. Ce langage « naturel » fait automatiquement sens car il dépasse les particularismes culturels et favorise ainsi l’échange entre les êtres… et la nature.

    Cette végétation luxuriante illustre donc cette fertilisation croisée des savoirs indispensables pour cultiver cet art du « vivre ensemble ».

    Cette station devient aussi le théâtre d’un langage métaphorique sur notre rapport à la nature et plus largement au monde contemporain. Cet univers graphique peut également servir de matrice pour « végétaliser » le quartier, « polliniser » les esprits. Le graphisme devient alors une marque de fabrique qui s’exporte bien au-delà du périmètre physique de la station. Cet aspect viral participe à faire de cette station un lieu culturel et populaire.

    en savoir plus réduire
  • ateliergh Front Populaire Station Ratp
  • ateliergh Front Populaire Station Ratp
  • ateliergh Front Populaire Station Ratp
  • ateliergh Front Populaire Station Ratp
  • ateliergh Front Populaire Station Ratp
  • ateliergh Front Populaire Station Ratp
  • ateliergh Front Populaire Station Ratp
  • ateliergh Front Populaire Station Ratp
  • ateliergh Front Populaire Station Ratp
  • ateliergh Front Populaire Station Ratp
  • ateliergh Front Populaire Station Ratp
  • ateliergh Front Populaire Station Ratp
  • ateliergh Front Populaire Station Ratp
  • Direction de création
    ateliergh

    Illustrations & graphisme
    Lotie

    Socio-anthropologue / Expérience utilisateur
    Stéphane Juguet (WT2i)